Présentation

Une nouvelle association consacrée à Marceline Desbordes-Valmore vient de naître, la Société des études Marceline Desbordes-Valmore (SEMDV). J’écris pourtant est son bulletin.

Ce titre est emprunté au poème sur lequel s’ouvre son dernier recueil des Poésies inédites (1860, posthume) « Une lettre de femme », dont les premiers quatrains sont reproduits en couverture1.

Le bulletin entend donner des études originales et des documents et informations permettant une meilleure connaissance de Marceline Desbordes-Valmore. Outre l’éditorial, les informations sur la vie de l’association, les actualités et la bibliographie récente, chaque numéro comportera :
– une rubrique Écrits de MDV, présentant un ou des textes inédits, difficiles d’accès ou lus selon une approche renouvelée ;
– une rubrique Critiques, donnant un ou des textes critiques (ou hommages, lectures, réécritures…) passés, récents ou contemporains ;
– un Dossier thématique (sur « La conservation et la circulation des manuscrits de Marceline Desbordes-Valmore », pour ce n°1)

Le bulletin est servi gratuitement aux membres de la SEMDV. Il peut être acheté au numéro au prix de 12 €. Après 18 mois, les anciens numéros seront consultables sur le site de l’association.

Responsable : Christine Planté
Comité de rédaction : Delphine Mantienne, Christine Planté, Jean Vilbas.
Comité de lecture : Fabienne Bercegol, Aimée Boutin, Pierre Girod, Vincent Vivès.

1 Le manuscrit se trouve à la BM de Douai.

Appel à contribution

En 2018, le dossier thématique de J’écris pourtant n° 2, sous le titre Correspondances,
sera consacré aux lettres de Marceline Desbordes-Valmore et à leur édition.

Les propositions d’articles pour le dossier ou les autres rubriques sont à envoyer à Christine Planté avant le 20 août 2017  : christine.plante@univ-lyon2.fr.

J’écris pourtant n° 1

Élaboré dans la période de naissance de l’association, ce premier numéro esquisse les principales rubriques qui le composeront par la suite. La conception pourra évoluer en fonction des réactions et suggestions des lecteurs et lectrices.

Éditorial (Ch. Planté)
Écrits de Marceline Desbordes-Valmore 
« Fileuse » (chanson) parue en 1844 dans une publication au titre étrange, Mélodies en action, présentée par Pierre Girod et Christine Planté.
Texte critique
Sainte-Beuve, sur Mme Desbordes –Valmore, 1842
Présenté par Christine Planté
Dossier thématique : « La conservation et la circulation des manuscrits de Marceline Desbordes-Valmore »,
Contributions de Thierry Bodin, Delphine Mantienne, Pierre-Jacques Lamblin.