Poèmes

Nous proposons ici le texte de quelques poèmes de Marceline Desbordes-Valmore, à relire ou à découvrir, souvent en écho à d’autres rubriques.

Les roses de Saadi. « J’ai voulu, ce matin, te rapporter des roses… »
Fileuse. « D’une main agile, … »
L’ouvrier français. « Après un tremblement de terre, … »
Un Christ. Au salon de 1847. « C’était le jour du peuple à visiter son Louvre, … »
Une lettre de femme. « Les femmes, je le sais, ne doivent pas écrire, … »

Recueils de poèmes numérisés

(suite…)

Poésies de Mme Desbordes-Valmore, Paris, François Louis, 1820. Exemplaire conservé à la Bibliothèque nationale de France, numérisé pour Gallica.

Poésies de Madame Desbordes-Valmore, Paris, Théophile Grandin, 1822. Exemplaire conservé à la bibliothèque de l’université d’Oxford, numérisé pour Google Books.

Élégies et poésies nouvelles, par Mme Desbordes Valmore, Paris, Ladvocat, 1825. Exemplaire conservé à la bibliothèque de l’Université du Wisconsin-Madison, numérisé pour Google Books.

À mes jeunes amis : Album du jeune âge, Mme Desbordes-Valmore, Paris, Boulland, 1830. Exemplaire conservé par la Ville de Paris / Fonds Heure joyeuse, numérisé pour Gallica.

Romans

Édition numérique accessible dans « la collection Corvey 1790-1840 » par abonnement à la base de données Nineteenth-Century Collections Online (Gale – Cengage Group). http://tinyurl.galegroup.com/tinyurl/96Ykc0

L’Atelier d’un peintre : scènes de la vie privée, par Mme Desbordes-Valmore, Paris, Charpentier, 1833, 2 vol.
http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k74514f.r=Desbordes-Valmore?rk=21459;2 (tome 1)
http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k74515s.r=Desbordes-Valmore?rk=42918;4 (tome 2)

 https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k74514f et https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k74515s

 Deux chapitres de L’Atelier d’un peintre ont fait l’objet de prépublications dans le Livre Des Cent-et-un :

« Un élève de David », Paris : ou Le Livre Des Cent-et-un, tome 3, Paris, Chez Ladvocat, 1831-34.

https://catalog.hathitrust.org/Record/011570371

« L’Ancien couvent des Capucines à Paris », Paris : Ou Le Livre Des Cent-et-un, tome 10, Paris, Chez Ladvocat, 1831-1834.

https://catalog.hathitrust.org/Record/011570371

Violette, Dumont, 1839 (tome 1).

https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k122828d   

Violette, par Mme Desbordes-Valmore, Paris, Dumont, 1839, 2 vol.
http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k122828d.r=Desbordes-Valmore?rk=193134;0
http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k122828d/f331.image.r=Desbordes-Valmore?rk=193134;0

Pour et sur les enfants

À mes jeunes amis : Album du jeune âge, Mme Desbordes-Valmore, Paris, Boulland, 1830. Exemplaire conservé par la Ville de Paris / Fonds Heure joyeuse, numérisé pour Gallica.

Les Anges de la famille par Mme Desbordes-Valmore, Paris, Alph. Desesserts, 1849, 2 vol.
http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k65781235.r=Desbordes-Valmore%2C%20Pauvres%20fleurs?rk=21459;2
http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k5475134k.r=Desbordes-Valmore%2C%20Pauvres%20fleurs?rk=42918;4

Correspondance

La publication de la correspondance générale de Marceline Desbordes-Valmore est en cours, menée par une équipe éditoriale composée de Pierre-Jacques Lamblin, Delphine Mantienne, Élodie Saliceto, Jean Vilbas, sous la responsabilité de Christine Planté.
Une large part de sa correspondance déjà éditée peut-être lue sur le site de Xavier Lang : https://www.correspondancedesbordesvalmore.com/p/lettres_1.html
Madame Desbordes-Valmore : sa vie et sa correspondance, par Charles-Augustin Sainte-Beuve, Paris, Michel-Lévy frères, 1870.
Madame Desbordes-Valmore à Lyon par Auguste Bleton, Lyon, Alexandre Rey imprimeur de l’Académie, 1896
La Jeunesse de Mme Desbordes-Valmore par Arthur Pougin, Paris, C. Lévy, 1898.
Lettres inédites, 1812-1857 recueillies et annotées par son fils Hippolyte Valmore, Préface de Boyer d’Agen, Notes d’Arthur Pougin, Paris, Louis Michaud, 1912.
Lettres de Marceline Desbordes à Prosper Valmore. Préface et notes par Boyer d’Agen, Paris, Éditions de la Sirène, 1924

Récits et nouvelles

Les Veillées des Antilles, Paris, F. Louis, 1821.
« Le Nain de Beauvoisine », dans Le Conteur, Paris, Dumont, 1833.
Le Salon de Lady Betty, mœurs anglaises, Charpentier, 1836 (1e mars).
Domenica, 1855 (première publication dans La Démocratie pacifique, 6 au 18 novembre 1843)