Présentation

Marceline Desbordes-Valmore (1786-1859) est l’une des rares femmes poètes dont l’histoire littéraire ait en France gardé la mémoire. Elle fait entendre une voix profondément singulière dans le romantisme français. Longtemps connue surtout pour sa célébration de la passion amoureuse et ses poèmes pour les enfants, son œuvre, beaucoup plus diverse, fait preuve d’une liberté et d’une invention formelles qui ont inspiré de nombreux poètes, à commencer par Rimbaud et Verlaine.
Bien des facettes de ses écrits restent à (re)découvrir, ainsi que sa correspondance, en cours d’édition, et ses liens multiples avec la vie littéraire et artistique de son époque.
Issue d’un milieu populaire, hantée toute sa vie par la nostalgie de Douai, sa ville natale, qu’elle a quittée à l’âge de dix ans et où elle n’est presque jamais revenue, Marceline Desbordes-Valmore présente le rare exemple d’une actrice et chanteuse devenue poète.

Si elle a chanté comme personne l’amour au féminin et la douleur de la séparation, ses écrits disent aussi sa vive curiosité pour le monde, son attention aux espoirs et aux combats de son temps. Son roman L’Atelier d’un peintre, ses contes sur le pays d’enfance, ses nouvelles sur des figures de femmes et d’artistes, ou encore sur l’esclavage, suscitent aujourd’hui un intérêt renouvelé. Sa vie et son œuvre inspirent des écrivains, et passionnent celles et ceux qui s’intéressent à la place des femmes dans la culture. On met en musique et on chante ses vers*, aujourd’hui comme hier.
  1. Les Cloches du soir

La Société des études Marceline Desbordes-Valmore (SEMDV) encourage ce mouvement de redécouverte dans sa toute sa diversité. Elle se donne pour but de garder vivantes la lecture et la mémoire de Marceline Desbordes-Valmore, d’œuvrer à la connaissance et la diffusion de ses écrits en France et dans le monde, et de favoriser les échanges entre toutes celles et tous ceux qui s’intéressent à ses écrits.

 

*  musique de  César Franck, « Les Cloches du soir » Françoise Masset, Soprano, Nicolas Stavy, Piano, Enregistré dans Les compositeurs de Marceline Desbordes-Valmore : A. Adam, L. Beydt, M. Canal… , Françoise Masset, Nicolas Stavy, Disques du Solstice, 2010